Histoire du Colisée

Le Colisée de Québec a été construit en 1930. Par contre, c’est seulement douze ans plus tard qu’une patinoire y a été aménagée.

Dans la nuit du 15 mars 1949, un incendie a détruit le Colisée et a causé des pertes évaluées à au moins un million de dollars. À la suite de ce sinistre, la ville de Québec a décidé de reconstruire l’amphithéâtre qui contiendra dorénavant 10 000 sièges.

La première pelletée de terre fut levée le 24 mai 1949 et six mois plus tard, soit le 8 décembre 1949, une première partie de hockey y était présentée, match qui opposait les As de Québec aux Citadelles de Québec. Lors de cette rencontre, les bancs n’étaient pas en place mais, par un tour de force, ils le furent quelques semaines plus tard.

Le 26 avril 1951 demeurera longtemps une date mémorable dans l’histoire du Colisée. Une foule record encore inégalée de 16 806 spectateurs s’était entassée dans le Colisée pour assister à une rencontre de la finale de la coupe Memorial entre les Flyers de Barrie et les Citadelles de Québec

C’est en octobre 1972 que le Colisée est devenu la demeure officielle des Nordiques de Québec après avoir été celle des As de la Ligue américaine de hockey. En mars 1979, à l’arrivée des Nordiques dans la Ligue nationale de hockey(LNH), les autorités de la ville de Québec ont décidé d’agrandir le Colisée en y ajoutant plus de 5 000 sièges.

Pour la première fois, le 28 janvier 1981, en plein milieu de la deuxième saison des Nordiques dans la LNH, une foule de 15 250 spectateurs prenait place dans un Colisée rénové et modernisé. La ville de Québec détenait maintenant un édifice qui rencontrait les exigences du grand circuit de hockey. Les Nordiques de Québec y ont d’ailleurs évolué jusqu’à leur départ pour Denver au Colorado, en 1995.

Propriété de la ville de Québec, le Colisée de Québec, maintenant le Colisée Pepsi depuis novembre 1999, a comme but premier la présentation des matchs des Remparts de Québec de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le Colisée Pepsi est aussi le site de plusieurs spectacles culturels. Plusieurs groupes de renommée internationale ainsi que des chanteurs solistes ont présenté leur spectacle dans cet édifice.

Identification des bannières du Colisée Pepsi

Côté nord:

BULLDOGS DE QUÉBEC - COUPE STANLEY - 1911-1912
Pendant deux saisons consécutives, les Bulldogs de Québec remportèrent la coupe Stanley.

BULLDOGS DE QUÉBEC - JOE MALONE - 1911-1917/1919-1920
Natif de Québec et membre du Temple de la renommée du hockey, Joe Malone a mené les Bulldogs de Québec à la coupe Stanley, en plus de remporter le championnat des compteurs de la LNH à deux reprises.

AS DE QUÉBEC - COUPE ALLAN - 1943-1944
En 1943-1944, les As de Québec remportaient le championnat senior canadien et la coupe Allan.

AS DE QUÉBEC - COUPE ALEXANDER - 1951-1952
Les As de Québec remportèrent la Coupe Alexander en 1952, emblème du Championnat majeur senior du Canada.

JEAN BÉLIVEAU - AS DE QUÉBEC - 1951-1953
Jean Béliveau a porté fièrement les couleurs des As de Québec avant de poursuivre sa carrière avec les Canadiens de Montréal dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il est aujourd’hui membre du Temple de la renommée.

AS DE QUÉBEC - TROPHÉE D’EDIMBOURG - 1956-1957
Les As de Québec, équipe semi-professionnelle, remportèrent en 1957 le trophée Edimbourg, emblème du championnat canadien.

NORDIQUES DE QUÉBEC - JEAN-CLAUDE TREMBLAY - 1972-1979
Premier joueur de la LNH à signer avec les Nordiques, Jean-Claude Tremblay fut le leader de la défensive québécoise pendant sept ans.

NORDIQUES DE QUÉBEC - COUPE AVCO – 1976-1977
Les Nordiques de Québec, l’équipe de l’Association mondiale de hockey remporte le championnat des séries éliminatoires et par le fait même la coupe AVCO.

NORDIQUES DE QUÉBEC - MARC TARDIF - 1974-1983
Acquis des Stags du Michigan en décembre 1974, Marc Tardif connaît une brillante carrière avec les Nordiques de Québec dont il est le premier capitaine de l’histoire de l’équipe dans la LNH.

NORDIQUES DE QUÉBEC - MICHEL GOULET 1979-1990
1er choix des Nordiques au repêchage de 1979, Michel Goulet fut, sans contredit, le meilleur ailier gauche de l’histoire des Nordiques en obtenant une fiche de 456 buts, 489 passes et 945 points en 813 parties. Il fut également élu au Temple de la renommée du hockey en novembre 1998.

NORDIQUES DE QUÉBEC - PETER STASTNY - 1980-1990
Signé comme agent libre en 1980, Peter Stastny devient le meilleur joueur de centre de l’histire de l’équipe en obtenant une fiche de 380 buts, 668 passes pour 1048 points en 737 parties. Membre du Temple de la renommée du hockey depuis novembre 1998.

CITADELLES DE QUÉBEC – JEAN BÉLIVEAU - SAISON 1999-2000
Le 1er octobre 1999, les Citadelles de Québec inauguraient leur 1re saison dans la Ligue américaine de hockey et nommaient Jean Béliveau, ancien porte-couleurs des Citadelles de Québec des années ’50, à titre de président honoraire de l’équipe.

MARIUS FORTIER – BÂTISSEUR - 2005
En septembre 2005, cette bannière a éte hissée au plafond du Colisée par l’organisation des Remparts de Québec afin d’honorer monsieur Marius Fortier, un bâtisseur dans le monde du hockey au Québec.

 

Coté sud:

REMPARTS DE QUÉBEC - GUY LAFLEUR - 1968-1971
Guy Lafleur connaît une carrière junior exceptionnelle avec les Remparts de Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – TROPHÉE JEAN ROUGEAU – SAISON 1969-1970
Les Remparts de Québec remporte le championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – COUPE DU PRÉSIDENT – SAISON 1969-1970
Les Remparts de Québec remporte le championnat des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – TROPHÉE JEAN ROUGEAU – SAISON 1970-1971
Les Remparts de Québec remporte le championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC - COUPE MEMORIAL - 1970-1971
Appuyés par leur grande étoile, Guy Lafleur, les Remparts de Québec remportent la victoire contre les Blackhawks de St-Catharines en finale de la coupe Memorial.

REMPARTS DE QUÉBEC – TROPHÉE JEAN ROUGEAU – SAISON 1972-1973
Les Remparts de Québec remporte le championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – COUPE DU PRÉSIDENT – SAISON 1972-1973
Les Remparts de Québec remporte le championnat des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – COUPE DU PRÉSIDENT – SAISON 1973-1974
Les Remparts de Québec remporte le championnat des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – COUPE DU PRÉSIDENT – SAISON 1975-1976
Les Remparts de Québec remporte le championnat des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – TROPHÉE JEAN ROUGEAU – SAISON 1976-1977
Les Remparts de Québec remporte le championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – TROPHÉE JEAN ROUGEAU – SAISON 1997-1998
Les Remparts de Québec remporte le championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

REMPARTS DE QUÉBEC – TROPHÉE JEAN ROUGEAU – SAISON 1998-1999
Les Remparts de Québec remporte le championnat de la saison régulière de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

SIMON GAGNÉ – REMPARTS DE QUÉBEC – 1997-1999
Simon Gagné a porté l’uniforme des Remparts de Québec pendant deux saisons avant d’être repêché par les Flyers de Philadelphie où il évolue maintenant.

REMPARTS DE QUÉBEC – COUPE MEMORIAL – 2005-2006
Appuyés par leur joueur étoile Alexander Radulov, les Remparts de Québec remportent la victoire contre les Wildcats de Moncton en finale de la coupe Memorial et inscrivent une 2e coupe au tableau d’honneur de l’équipe.

ALEXANDER RADULOV – REMPARTS DE QUÉBEC – 2004-2006
Ce joueur russe a évolué deux saisons avec les Remparts de Québec, il a marqué son passage à Québec avec une personnalité exceptionnelle et un talent extraordinaire. À sa deuxième saison, il remportait le championnat des marqueurs de la Ligue canadienne de hockey. Le #22 a été retiré en novembre 2007.